lundi 6 février 2017

Pourquoi Mr Robot c'est génial ?

Pourquoi Mr Robot c'est génial

S'il faut attendre encore six interminables mois pour voir la saison 7 de Game of Thrones, il y a une autre série, moins connue mais tout aussi géniale, qui revient cet été : Mr Robot. Seulement, malgré toutes ses qualités, la grosse présence médiatique d'autres shows l'empêche de briller comme il se doit. Alors voilà un petit papier pour vous expliquer à quel point c’est génial, et pourquoi vous devez absolument vous y mettre.

La série nous propose de suivre Elliot, un jeune ingénieur qui bosse dans une société de sécurité informatique le jour et qui joue les hackers justiciers la nuit. Ok, dit comme ça, ce n’est pas très sexy. Mais il faut savoir que ce n’est ici que la base, le point de départ. En effet, notre protagoniste va se laisser entraîner par un certain Mr Robot dans un projet audacieux : mettre à genoux l’économie mondiale et semer un brin d’anarchie dans notre société. Et c’est quand même vachement plus intéressant. Ajoutez à cela que, pour une fois, le milieu du hacking, et de l’informatique en général, est bien représenté, sans (grosse) coquille et sans partir dans des délires proche de la SF. Et pourtant, la série est tout sauf chiante. 

A côté de cela, Mr Robot dresse un portrait franchement cynique de notre société. Un système où les multinationales sont indéboulonnables, et où les individus sont des moutons consommateurs. Sans parler du fait que, dans ce monde, la vie privée n'est qu'une illusion. Cette série a un côté parano savamment dosé, car jamais outrageusement exploité.

A ce stade, si vous êtes normalement constitués, vous devriez déjà avoir arrêté de lire l'article pour vous jeter sur l'intégrale des deux premières saisons. 

Si le scénario de Mr Robot est franchement bien foutu, la réalisation est au diapason. L’image a un cachet particulier, rendant la série immédiatement reconnaissable. Pour ce qui est de la narration, le show n’hésite pas à s’attarder longuement sur certains moments qui sont habituellement expédiés, leur donnant une toute autre importance. Plus marquant encore, les conventions du cadrage sont régulièrement malmenées, confinant les personnages à un petit coin de l’image. Tous ces éléments contribuent à créer tantôt un déséquilibre, tantôt une tension. Mais je ne vais pas m’attarder trop longtemps sur ce sujet, sous peine de finir avec un essai de 50 pages à mettre en ligne. Sachez simplement que si la mise en scène est carrée, elle fait régulièrement preuve d'une certaine fulgurance, que cela soit avec un plan séquence dément ou avec un trip mental complètement what the fuck mais toujours lourd de sens. En terme de mise en scène, le sujet est maîtrisé de bout en bout.

Mais une histoire n'est rien sans ses personnages. Ils doivent être attachants, charismatiques, crédibles. Bref, ils doivent être bien écrits. Et ici, nous sommes servis. Voici un petit aperçu des principaux personnages de la série.

- Elliot Alderson (Rami Malek)

Elliot Alderson
Elliot, c’est le héros. Le mot est un peu fort, tant il n’a rien d’un héros. Accroc à la morphine et atteint d’anxiété sociale, le bonhomme part avec un sérieux handicap. Et en plus de cela, il a un ami imaginaire : vous. Il passe donc son temps à parler au spectateur, lui donnant une place privilégiée au sein de son cerveau malade. Il partage avec nous sa vision du monde pour le moins contestataire. 

Mr Robot (Christian Slater)

Mr Robot
Ce mec est une énigme. Si son projet est très clair, ses intentions le sont beaucoup moins. C’est le cerveau de l’opération que rejoint Elliot. Et malgré le fait que ce dernier soit un véritable génie, Mr Robot a toujours deux ou trois coups d’avance sur lui. En plus de cela, il a un côté fou assez inquiétant. Et la cerise sur le gâteau, c’est Christian Slater, acteur incroyablement sous-estimé, qui interprète ce personnage avec brio.

Angela Moss (Portia Doubleday)

Angela Moss
C’est la Khaleesi de Mr Robot. Entendez par là qu’elle suit un parcours similaire. Ayant un statut de victime au début de la série, elle va apprendre à s’affirmer pour devenir un vrai requin. Mais la comparaison avec la mère des dragons s’arrête là. En effet, Angela conserve les stigmates de son passé de victime, se faisant constamment violence pour ne pas retomber dans ses vieux démons. Ce personnage est parti pour aller très loin, et on a hâte de voir si elle atteindra son but.


Ce ne sont là que trois des personnages principaux de la série. Je ne vous ai pas parlé de Tyrrel et Johanna Wellick, couple suédois plein d'ambitions, prêt à tout pour gravir les échelons. Et, surtout, il y a Phillip Price, le PDG d'E Corp qui, avec un seul petit monologue, devient le mec le plus charismatique de l'univers.

Voilà, maintenant vous savez. Vous n’avez plus l’excuse de l’ignorance pour passer à côté de cette série. Et ne me sortez pas l’excuse du gros retard accumulé, seuls 22 épisodes sont sortis à ce jour. La saison 3 étant prévue pour juin/juillet 2017, vous avez largement assez de dimanches pluvieux pour vous mettre à jour. Avec The Walking Dead en perte de vitesse et Game of Thrones qui arrive bientôt à son terme, Mr Robot va devenir l'une des séries phares des prochaines années. Et ce serait dommage de passer pour un con.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire